Un début d’année sous le signe de nouveaux projets pour notre belle commune d’Erquy …

Les élus municipaux ont pu, lors d’un séminaire en début d’année, réfléchir à plusieurs perspectives d’investissements à court ou moyen terme. Les orientations budgétaires discutées lors du conseil municipal de février portaient sur plusieurs axes de travail :

Réalisation des travaux engagés jusqu’en 2020 pour le réseau des eaux pluviales tels que vous les découvrirez dans ce magazine.

Renforcer les voies dédiées aux piétons et aux cyclistes, avec le projet acté avant l’été de relier le village de la Couture à Caroual en voie douce, empruntant tantôt l’accotement de la départementale et tantôt des routes communales en parallèle.

Le projet d’aménagement de la Couture sera revu avec de nouvelles perspectives.

Suite à l’étude urbaine « cœur de ville » » réalisée entre 2012 et 2014, plusieurs actions seront à l’étude cette année :

  • la desserte du parking du parc des sports vers la rue des patriotes via la parcelle acquise en 2017 par la commune,
  • réflexion sur le devenir du patrimoine communal en centre-ville notamment de l’ancienne mairie et des bâtiments connexes,
  • réflexion sur le stationnement en centre-ville, et réalisation des aménagements du chemin du Doué de la cuve reliant le bourg au bord de mer et au port,
  • veille sur les gisements fonciers mutables.

En plus de quoi, nous lancerons, après l’été, la réflexion sur la rénovation ou le déplacement et reconstruction du cinéma, l’étude de maîtrise d’œuvre de la restauration du viaduc de Caroual et la première tranche de l’étude de requalification urbaine et paysagère de Caroual (entrée de ville). Le budget sera détaillé dans le prochain magazine après vote au conseil municipal de mars.

La municipalité, préoccupée comme vous tous de la pérennité des commerces en centre bourg, a initié cet hiver plusieurs rencontres avec l’association des commerçants et artisans et les anciens administrateurs de l’ancien Office de Tourisme communal afin de réfléchir à une nouvelle animation commerciale pour les années à venir.

C’est notre affaire à tous, commune, commerçants, artisans et entreprises diverses, touristiques ou pas, de nous investir dans la vie de notre cité, qui sera d’autant plus attractive de par les animations suscitées par les uns et les autres. On entend beaucoup de critiques à ce sujet, et très peu d’actions … c’est le moment d’inverser la tendance. J’invite tous ceux qui souhaitent faire partie de la réflexion à se faire connaître auprès du service communication de la ville.

Et j’en terminerai en vous annonçant les 40 ans de jumelage avec la commune d’Oupeye en Belgique …

A Erquy, beaucoup d’anciens se souviennent des débuts du jumelage avec Oupeye et des accueils dans les familles comme cela se faisait autrefois … Le jumelage avec nos amis belges a perduré et nous allons, en mars 2018, nous déplacer pour fêter 40 ans d’amitié entre nos deux communes. Après Montmartre en janvier, c’est à Oupeye que la criée d’Erquy et les bénévoles de l’association réginéenne installeront leur fête de la coquille Saint-Jacques. En parallèle, des exposants belges présenteront également leur gastronomie.

Je vous souhaite à toutes et à tous un très bon début d’année.

Christiane GUERVILLY
Maire d’Erquy

(édito Le Cap Magazine n° 69)