Plan Communal de Sauvegarde

Le département des Côtes d’Armor est concerné par divers risques, naturels ou technologiques. La gestion du risque au quotidien rend nécessaire la préparation et l’implication permanente de tous les échelons de responsabilité, national, départements ou communes.

Afin de couvrir les risques potentiels majeurs, des plans départementaux sont élaborés sous l’autorité du Préfet pour définir le dispositif opérationnel adapté.
Cependant, en complément de l’organisation des services de l’État, dans le cadre notamment du dispositif ORSEC, il est nécessaire que les communes organisent également leurs propres moyens, sous l’autorité du Maire, en s’appuyant sur la connaissance de proximité du fait de leur parfaite connaissance des caractéristiques du territoire.

Pour ce faire, le Plan Communal de Sauvegarde, approuvé par le Maire, définit la réponse opérationnelle locale permettant de faire face aux risques potentiels présents sur la commune, que ces risques lui soient spécifiques (risques majeurs localisés) ou qu’il s’agisse de catégories de risques plus généraux, que l’on rencontre aussi ailleurs mais qui sont susceptibles de produire leurs effets sur son territoire.

Le Plan Communal de Sauvegarde de la commune d’Erquy a été approuvé par arrêté municipal le 30 décembre 2011. Il est consultable en Mairie. Il est déclenché par M. le Maire ou par son représentant désigné.

Diagnostic des risques

Sur la Commune d’Erquy, les risques concernés sont :

  • tempête ;
  • incendie ;
  • inondations ;
  • éboulement de falaise ;
  • pollutions (marines, terrestres).

Les risques naturels

  • tempêtes ;
  • ouragans ;
  • submersion marine ;
  • neige en grande quantité.

Les risques technologiques

  • chutes de pierre, éboulements ;
  • feu ;
  • matières dangereuses ;
  • aide à la personne.