Nuisible : le frelon asiatique

Frelon asiatique – Vespa velutina – photo Nicolas Y D TIREL – Wikipedia

A partir de mars, les premiers nids apparaissent (cycle de vie du frelon asiatique). Il est important qu’un nid soit détruit avant l’essaimage, c’est-à-dire avant que les reines et les mâles ne quittent le nid à la fin de l’été. Il doit donc être détruit avant octobre. Une fois les frelons partis, le nid n’est jamais réoccupé.
En cas de présence d’un nid, ne procédez pas vous-même à la destruction des nids.
Contactez la mairie pour remplir une fiche de signalement. Après constatation par le référent de la commune, une entreprise mandatée par Lamballe Terre & Mer se chargera de procéder à la destruction du nid lorsque les conditions le permettront. Dans le cadre de cette démarche, Lamballe Terre & Mer prend entièrement en charge la destruction des nids (uniquement pour les frelons asiatiques) sur son territoire, qu’il s’agisse d’une propriété publique ou privée.

www.lamballe-terre-mer.bzh/accueil/projets/environnement/les-frelons-asiatiques

Reconnaître le frelon asiatique

Le frelon asiatique est plus petit que le frelon européen, avec des couleurs plus foncées hormis une bande jaune orangé sur l’abdomen. Son nid est sphérique en papier mâché, strié de beige et de brun, souvent situé dans de grands arbres, dans des bâtiments ouverts, des haies ou dans le creux d’une muraille. Il est érigé en mars-avril et abandonné en fin d’automne.

Les gestes à éviter

Il ne faut en aucun cas procéder soi-même à la destruction des nids. En effet, il ne faut surtout pas :

  • tenter de détruire soi-même un nid de frelons (par le feu, l’eau, un insecticide …) quelle que soit sa taille ;
  • s’approcher à moins de 5 mètres d’un nid, au risque de se faire attaquer par des ouvrières qui se sentiront menacées ;
  • boucher les trous d’accès d’un nid : les frelons chercheront alors à sortir par un autre chemin et à réimplanter un nid ailleurs.
Nid de frelon asiatique détruit, coupe – Erquy

Les dangers du frelon asiatique

  • Pour les jardiniers : s’il n’est pas dérangé, il est peu agressif. Malgré les croyances, il n’est pas plus dangereux que les autres frelons. En revanche, si l’on s’approche du nid, il peut attaquer violemment, et les piqûres sont douloureuses.
  • Pour les abeilles et pour l’apiculture : le frelon asiatique est un super-prédateur. Ajouté aux pesticides et au virus varroa, le frelon asiatique est un réel problème pour l’apiculture.

Piégeage des reines au printemps

Vous aussi vous pouvez participer activement à la lutte contre le frelon asiatique par le piégeage des reines au printemps (avril / mai). Vous pouvez fabriquer votre propre piège à l’aide d’une bouteille d’eau, de fil de fer et d’un petit grillage. Afin d’attirer les frelons, il est conseillé de verser dans le piège les appâts suivant :

  • 15 cl de vin blanc ;
  • 15 cl de bière (blonde ou brune) ;
  • 5 cl de crème de cassis ou fruits rouge.

Attention, les pièges doivent être disposés selon les préconisations prévues à cet effet et vérifiés chaque jour pour éviter la mortalité des autres insectes piégés accidentellement par ce dernier (frelon européen) !

Ressources

Institut National de Recherche Agronomique (INRA) : Comment empêcher le frelon asiatique de faire son miel des abeilles

Inventaire du Muséum National d’Histoire Naturelle : Frelon à pattes jaunes

Wikipedia : Frelon asiatique