Réserve Communale de Sécurité Civile

Au titre de ses pouvoirs de police, le Maire est tenu d’assurer la sécurité de ses administrés. La Loi n°2004-811 de modernisation de la sécurité civile du 13 août 2004 prévoit la possibilité pour le Maire de constituer une Réserve Communale de Sécurité Civile. Pour faire face à une situation de crise, une inondation par exemple, un accident inhabituel (échouage de bateau, …), le Maire peut en référer aux habitants si l’équipe municipale ne dispose pas du personnel en nombre suffisant pour mener à bien l’ensemble des opérations nécessaires, ces habitants bénévoles constituent ce que l’on appelle la Réserve Communale de Sécurité Civile (RCSC).

Ce cadre légal offre un statut juridique à des bénévoles désireux de s’associer, dans un esprit citoyen, à l’effort collectif nécessaire en cas d’événements exceptionnels. Ces personnes s’identifient en signant un Contrat d’Engagement avec le Maire, ce dernier restant responsable de l’évaluation de la situation et des mesures à prendre. La Réserve Communale de Sécurité Civile a vocation à renforcer ponctuellement les moyens municipaux mobilisés pour faire face aux accidents et catastrophes affectant le territoire, répertoriant le potentiel local tant en structures d’accueil, qu’en compétences.

La réserve communale de Sécurité Civile à Erquy

Un groupe de réginéens s’est investi bénévolement à la création de celle d’Erquy, qui fut validée le 8 juillet 2008 par le conseil municipal. Son rôle est d’informer et de préparer la population face aux risques encourus dans la commune, elle apporte soutien et assistance aux populations en cas de sinistres, elle contribue à l’appui logistique et au rétablissement des activités.

Chaque fois que la gendarmerie, les services de secours (pompiers), ont besoin de faire appel par nécessité à la réserve civile, celle-ci s’engage à répondre présent. C’est le Maire de la Commune d’Erquy qui déclenche l’opportunité d’intervention, il est relayé par son conseiller municipal chargé de la sécurité.

D’autres missions peuvent être mises en place comme l’assistance aux services de gendarmerie : établissement de périmètres de sécurité, fermeture de voies de communication et dégagement des voies d’accès pour la progression des secours, recherche de personnes disparues. C’est aussi l’assistance technique aux secours (ravitaillement, casse croûtes, boissons …) lors d’interventions de longues durées : aide aux cuisines scolaires et aux services des repas, gestion des dons matériels destinés aux sinistrés.

Un plan communal de sauvegarde, approuvé le 20 octobre 2011, est mis à jour régulièrement pour pouvoir faire face à des problèmes spécifiques (par exemple plan départemental ORSEC, plan POLMAR). Le territoire de la commune y est divisé par secteurs, les bénévoles de la réserve communale de Sécurité Civile sont répartis dans ces bassins de vie car ils en connaissent les contours.

Tout habitant de la commune a vocation à être intégré, sur la base du bénévolat, à la Réserve Communale de Sécurité Civile. Aujourd’hui (novembre 2020) cette réserve est forte de 32 bénévoles dont 2 femmes.

Christian LANCESSEUR
Conseiller municipal chargé de la sécurité

www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F11971