Chapelle Saint-Pabu

A l’instar de la Chapelle Notre-Dame des Marins, la chapelle Saint-Pabu est un lieu particulièrement vénéré du monde marin local.
Bâtie en grès rose d’Erquy appareillé, la chapelle est un bâtiment rectangulaire à deux pignons aiguille. Construit à l’emplacement d’un édifice du XVIème siècle, sa construction a commencé le 2 juin 1887 et s’est achevée fin janvier 1888.  La chapelle fut bénite le 7 juillet 1888.
L’actuel placître («Le placître est l’un des éléments de l’enclos paroissial, désignant l’espace non bâti à l’intérieur de celui-ci») de la chapelle comprend une croix des ateliers Hernot (Hernot Yves, sculpteur) érigée en 1901 à l’initiative de l’abbé Desforges.

Le Comité des fêtes de Saint-Pabu organise des visites guidées gratuites de la Chapelle, en juillet et en août, ainsi qu’un Pardon de la Chapelle Saint-Pabu le troisième dimanche de juillet.

Ces événements sont présentés sur l’agenda.

Clin d’œil

Tugdual et Pabu désignent le même saint, fondateur de l’évêché de Tréguier, vers 550. Pabu signifie «Père» titre que l’on donnait aux abbés des grands monastères. Pabu est étroitement lié au nom Tugdual, un saint auquel l’on accorde trois vies … Au bord du chemin, à proximité de la chapelle, un témoignage de son passage en tant que porteur de la parole de Dieu a tout naturellement pris la forme d’une croix.

Plan d’accès