Chapelle Saint-Michel

chapelle-saint-michel-photo-h-coudrais-2La Chapelle Saint-Michel de Rochecoul a été édifiée en 1880-1881 à partir des plans de l’architecte briochin, Jules Morvan. Sur l’îlot Saint-Michel, sa construction a pris place sur les fondations d’une autre chapelle datant du XIIIème siècle qui appartenait à l’abbaye cistercienne de Saint-Aubin-des-Bois. En 1880, la municipalité et une souscription populaire financent sa construction dont le clocheton est surmonté d’une statue en fonte de Saint-Michel terrassant le démon. Elle est bénie le 9 octobre 1881. Successivement lieu de recueillement, lieu de culte et de pardon en principe le jour de la Saint-Michel (29 septembre), la chapelle est aujourd’hui un lieu de curiosité et de visites commentées.

Majestueusement posée là, au bout du sillon qui ne la relie à la terre qu’à marée basse, elle est protégée et bichonnée par l’association «Les Amis de la Chapelle Saint-Michel» depuis les années 2000. Entièrement rénovée par une équipe de bénévoles avec le soutien financier du Conseil Général des Côtes d’Armor, du Conseil régional de Bretagne, de la municipalité d’Erquy et de la fondation Langlois, elle est un édifice qui attire de nombreux visiteurs.

Sa réhabilitation a demandé l’acheminement de 15 tonnes de matériaux au sommet de l’île à bord d’un doris, embarcation traditionnelle.

7 695 m² est la superficie de l’îlot Saint Michel situé à proximité du hameau et du petit port des Hôpitaux.

chapelle-saint-michel-photo-h-coudrais-1Aux belles marées, de nombreux amateurs de pêche à pied s’y aventurent car elle a la réputation d’être le refuge de bien des délices de la mer. Accessible à marée basse, la petite île et ses rochers peuvent s’avérer dangereux pour les visiteurs imprudents ! N’oubliez pas de regarder les heures de marées. Un panneau avec les horaires est présent sur la plage.

Pardon et fête de l’îlot Saint-Michel en août : messe en plein air le matin suivie de la procession vers la chapelle et repas champêtre.

La légende de l’îlot Saint-Michel

«L’îlot Saint Michel porte une chapelle dédiée à l’archange Saint Michel. Jadis, l’îlot était rattaché au littoral. Dans ce temps-là, le diable voyageait sur la terre et Saint Michel voulait l’en empêcher. Le diable résolut d’enlever le saint et, à la tête de tous ses démons, il se mit à sa poursuite. L’archange se dirigea du côté de la mer et, arrivé sur le bout de la pointe qui forme aujourd’hui l’îlot, il regarda en arrière et frappa le sol du pied. Au même instant s’ouvrit une tranchée par laquelle la mer entra. Le diable et ses diablotins trop engagés sur la pointe furent entraînés dans les flots. Depuis cette époque, le diable ne vient plus sur la terre ; en souvenir de ce miracle on éleva plus tard une chapelle sur l’îlot, dédiée à Saint Michel et, quand elle fut bâtie, les rochers devinrent rouges ainsi que la pointe qui est en face. D’après un autre récit, les rochers prirent cette couleur lorsque saint Michel posa le pied dessus.»

D’après le récit de Pierre Amiot.

Pour en savoir plus

http://sallevirtuelle.cotesdarmor.fr/inventaire/erquy/Geoviewer/Data/html/IA22004211.html


Plan d’accès