Entendons leurs cris

Mercredi, traditionnelle journée des enfants et traditionnelle journée de pic d’appels au 119. Mais depuis un mois les mercredis sont effroyablement silencieux.

En France, alors que le confinement se prolonge pour faire face à une crise sanitaire sans précédent, plus de 50 000 enfants et adolescent(e)s sont chaque jour victimes de violences physiques, sexuelles et psychologiques, enfermés à huis clos avec leurs bourreaux. Jours et nuits, ils sont condamnés au silence.

Face à l’urgence de la situation, UNICEF France et le collectif #NousToutes, lancent ce mercredi 8 avril 2020 un cri d’alarme avec une campagne d’information et de sensibilisation, ENTENDONS LEURS CRIS. Une campagne digitale qui s’adresse directement aux enfants et adolescent(e)s victimes ou témoins de violences, leur rappelle leurs droits et les encourage à se signaler auprès du 119 et/ou auprès de tout autre personne qui pourra les aider.

« Protéger les enfants de toutes les violences et assurer le respect de leurs droits fondamentaux doivent être des priorités dans la gestion de la crise sanitaire que nous traversons, sans quoi l’avenir de nombreux enfants en France risque d’être meurtri et les séquelles des maltraitances devenir irréversibles », appellent d’une même voix les associations de la protection de l’enfance.

Ainsi, en cette période de confinement, la campagne ENTENDONS LEURS CRIS est un cri d’alarme et apporte en même temps des réponses concrètes pour les enfants victimes ou témoins de violence. Elles affirment également que cette campagne de sensibilisation destinée aux enfants peut permettre, après la période de confinement, que ces mêmes enfants soient mieux informés de leurs droits et des manières de lancer l’alerte s’ils sont victimes ou témoins de violences – notamment en appelant le 119.

#ENTENDONSLEURSCRIS

www.allo119.gouv.fr

Quelques chiffres :

Chaque jour en France,
200 enfants sont victimes de violences.
Parmi eux, 50 sont victimes de violences sexuelles.
1 enfant est violé en France toutes les heures.
Source : Service statistique ministériel de la sécurité intérieure.

Communiqué de presse officiel (pdf).