Comment accueillir la biodiversité chez soi ?

Coccinelle et des pucerons sur une herbe folle - photo Greyson Orlando (commons.wikimedia.org)
Coccinelle et des pucerons sur une herbe folle – photo Greyson Orlando (commons.wikimedia.org)

Gérer son jardin

Un beau jardin entretenu favorisant la biodiversité, c’est possible. En se servant de ce que la nature nous donne, on peut même se passer d’engrais ou de pesticides :

  • Pailler avec des feuilles mortes (automne) et avec les tontes fraîches (printemps) permet de garder la terre riche par l’action des vers de terre. En couplant cela à un apport de compost, vous êtes sûrs d’avoir un potager en bonne santé ;
  • Remonter la hauteur de tonte à 6 ou 8 cm permet aux abeilles de trouver des fleurs et de garder une densité d’herbe suffisante pour éviter la prolifération d’adventices.

Le saviez-vous ? Débarrassez-vous des pucerons en accueillant coccinelles, syrphes et perce-oreilles. Par ailleurs, pour prévenir les maladies dues aux champignons, rien de tel qu’une macération d’orties, de consoudes et de prêles.