29 mars : point info

Pôle de santé Pluridisciplinaire du Cap Erquy – Plurien – La Bouillie
Dispositif Exceptionnel

  • En raison de l’évolution du covid-19 dont le pic pourrait se situer à partir de cette semaine, la Maison Pluridisciplinaire de Santé d’Erquy, les Pôles Secondaires de Plurien et de la Bouillie en collaboration avec les Mairies d’Erquy, de Plurien et de La Bouillie, va mettre en place une équipe spécialisée destinée à prendre en charge préventivement, à domicile, les malades présentant les symptômes caractéristiques du coronavirus.
  • Pour que ce dispositif soit efficace il est demandé aux personnes concernées de contacter dans un premier temps leur médecin traitant ou à défaut leur  mairie qui dans un rôle d’intermédiaire sollicitera si nécessaire la cellule spécialisée du Pôle de Santé.
  • Afin d’éviter la saturation de cette procédure, le respect permanent des « mesures barrière » et la très forte recommandation de rester chez soi sont des impératifs et de nécessité absolus pour tous.
  • Référent Pôle de santé : Docteur Eric BOUVET.

Soins Dentaires

  • 09 705 00 205
  • Ce numéro est destiné à désengorger le Centre 15
  • Composer ce numéro unique APRES avoir contacté son chirurgien-dentiste en première intention.

Soutien Psychologique

  • Plateforme téléphonique de soutien psychologique
  • n° d’appel : 02 96 12 12 25 (7j/7 de 9h00 à 17h00)
  • Fondation Bon Sauveur de Bégard

Centre Ressources Autisme (CRA)

  • Dans le cadre du COVID 19, le Centre Ressources Autisme Bretagne (CRA) se met à disposition pour apporter des conseils et du soutien ponctuels, à destination des familles de personnes autistes, et des personnes autistes elles-mêmes.
  • Vous pouvez contacter le CRA du lundi au vendredi de 9h à 12h, au 02 98 85 58 90 ou à contact@cra.bzh
  • Retrouvez toutes les informations sur la page actualité du site internet : www.cra.bzh

Don de Masques

Confinement prolongé au 15 avril

Le 27 mars 2020, le Premier ministre a annoncé le renouvellement du confinement pour deux semaines supplémentaires, soit jusqu’au mercredi 15 avril. Les mêmes règles que celles actuellement en vigueur continueront à s’appliquer. Cette période de confinement pourra être prolongée si la situation sanitaire l’exige. En application de l’état d’urgence sanitaire, les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d’être munis d’une attestation pour :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés.
  • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité, y compris les acquisitions à titre gratuit (distribution de denrées alimentaires…) et les déplacements liés à la perception de prestations sociales et au retrait d’espèces, dans des établissements dont les activités demeurent autorisées.
  • Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés  ; soin des patients atteints d’une affection de longue durée.
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants.
  • Déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.
  • Convocation judiciaire ou administrative.
  • Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.

Protection des Populations

  • Prolongement de la Trêve Hivernale au 31 mai 2020
  • Ordonnance n° 2020-331 du 25 mars 2020

Violences Sexistes – Soyez Vigilants

  • Appelez le 3919
  • Les associations départementales d’aide aux femmes victimes de violences restent mobilisées. Le préfet des Côtes d’Armor a rappelé aux forces de l’ordre que la lutte contre les violences intrafamiliales doit rester une priorité de leur action.
  • arretonslesviolences.gouv.fr
  • stop-violences-femmes.gouv.fr
  • Le Ministre de l’Intérieur, Christophe CASTANER, a convenu avec Carine WOLF-THAL, présidente du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens, que, durant la période de confinement, les victimes de violences intra-familiales pourront se rendre dans la pharmacie la plus proche de leur domicile, où elles seront accueillies et où l’alerte sera immédiatement donnée auprès des forces de l’ordre.
  • Le 3919 « Violences Femmes info » est, depuis le 1er janvier 2014, le numéro national de référence d’écoute téléphonique et d’orientation à destination des femmes victimes de violences (toutes les violences, violences conjugales, violences sexuelles, mariages forcés, mutilations sexuelles féminines, violences au travail), de leur entourage et des professionnels concernés. Anonyme, accessible, gratuit depuis un poste fixe ou mobile en métropole, comme dans les départements d’outre-mer, ce numéro national garantit une écoute, une information, et, en fonction des demandes, une orientation adaptée vers les dispositifs locaux d’accompagnement et de prise en charge.
    Il est ouvert 7 jours sur 7, du lundi au vendredi de 9h à 22h, les samedi, dimanche et jours fériés de 9h à 18h.

Allô Enfance en Danger

  • Appelez le 119
  • Ce numéro national est dédié à la protection des enfants en danger ou en risque de l’être.
  • Service d’appel gratuit au 119 : ouvert 24h/24 et 7 jours/7.

Continuité Pédagogique (Académie de Rennes)

  • Fiche conseil destinée aux parents des enfants de maternelle
  • Les activités doivent être quotidiennes pour mobiliser la mémoire de l’enfant
  • Activités ludiques de mathématiques et de langage
  • Pédagofiche destinée aux parents d’enfants d’école Primaire
  • Présentation du dispositif « Espace école »
  • Les activités sont répertoriées pour la journée ou la semaine
  • www.toutatice.fr/portail
  • hotline du Rectorat : 02 23 21 77 74 ou 02 23 21 77 65
  • Préconisations :
    • Prévoir un temps classe le matin et l’après-midi ;
    • Temps calme dans un endroit adapté.

Garde des enfants (extension du dispositif)

  • La garde dérogatoire des enfants de 3 à 16 ans est étendue aux personnels de l’aide sociale à l’enfance
  • Assistants de service social, techniciens d’intervention sociale et familiale (TISF),
  • Médecins, infirmières puéricultrices, sages-femmes et psychologues
  • Garderie Semaine des 4 jours à Erquy : 02 96 72 08 22
  • Le Mercredi à Pléneuf-Val-André par LTM : 02 96 50 59 54
    Adresse électronique : enfance-jeunesse@lamballe-terre-mer.bzh

Aide aux Entreprises (Suite du Conseil des Ministres)

Ordonnance 2020-306 : Moratoire sur les Délais

  • Report d’un mois de l’accomplissement de certaines démarches administratives
  • Prise en application de l’article 11 de la loi du 23 mars 2020 d’urgence pour faire face à l’épidémie de covid-19 et pour préserver les droits de tous dans le contexte sanitaire actuel, l’ordonnance autorise le report de l’accomplissement de certaines démarches administratives (acte, formalité, inscription…) quand elles n’ont pas pu être réalisées pendant la durée de l’état d’urgence augmentée d’un mois. Ces démarches pourront l’être à l’issue de cette période dans le délai normalement prévu et au plus tard dans les deux mois suivant la fin de cette période.
  • Le texte proroge certaines mesures juridictionnelles ou administratives. Il prévoit aussi, pour les relations avec l’administration, la suspension de certains délais, principalement dans les procédures où le silence de l’administration vaut acceptation.

Urbanisme et instruction : moratoire d’un mois

  • Demande en cours formulée avant le 12 mars 2020
    • Suspension d’un mois du délai d’instruction
    • Reprise du délai un mois après la cessation de l’État d’Urgence Sanitaire (EUS).
  • Demande adressée depuis le 12 mars 2020
    • Le point de départ débutera un mois après la cessation de l’État d’Urgence Sanitaire (EUS)

NB : Distinguer Confinement et Cessation de l’état d’Urgence Sanitaire.
Le Moratoire des délais se réfère à la cessation de l’état d’Urgence Sanitaire (EUS).