Obligation de traiter les pins infestés de chenilles processionnaires

Obligation de traiter les pins infestés de chenilles processionnaires

La lutte contre les chenilles est obligatoire, de façon permanente, sur tout le territoire. 

photo © Jean-Pol GRANDMONT

Les chenilles processionnaires du pin ont des poils très dangereux : il est imprudent de s’approcher des nids et surtout de les toucher ; les poils urticants dont ils sont remplis et que le vent disperse aux alentours produisent, au contact de la peau, de violentes démangeaisons, des boursouflures et nécroses tissulaires qui peuvent être très importantes au niveau muqueux ou oculaire.

La commune d’Erquy vient de publier un arrêté :

  • obligeant chaque année, avant la fin de la première quinzaine du mois de mars, les propriétaires ou les locataires à supprimer mécaniquement les cocons élaborés par les chenilles processionnaires du pin et à les incinérer ;
  • ainsi qu’à un traitement annuel préventif à la formation de ces cocons avant la fin du mois de septembre sur les végétaux susceptibles d’être colonisés par les chenilles.

La lutte contre les chenilles processionnaires est un enjeu de salubrité publique.

Sources

www.ville-erquy.com/environnement/nuisible-la-chenille-processionnaire-du-pin/