Open data

Qu’est-ce qu’un OpenData ?

L’Open Data désigne le mouvement visant à rendre accessible à tous via le web les données publiques non nominatives, ne relevant ni de la vie privée et ni de la sécurité, collectées par les organismes publics. C’est une volonté d’ouvrir aux usagers des informations jusqu’alors préservées. Tous les documents publics non nominatifs, produits ou détenus par les acteurs publics, dans le cadre de leurs missions de service public, devraient donc être librement accessibles à toute personne publique ou privée.

Le droit de réutilisation des informations (encadré par un dispositif de licence) trouve sa limite dans l’obligation de loyauté : les données ne doivent pas être altérées et leur sens ne doit pas être dénaturé.

Dans le but d’être réutilisées (à des fins commerciales ou non), les données sont mises à disposition dans différents formats facilement exploitables. Portées à la connaissance des entreprises, des citoyens, des chercheurs, des associations, ces informations statistiques, géographiques ou métiers peuvent devenir des mines d’or dès lors qu’elles sont retravaillées, croisées entre elles et mises en scène.

Quelques exemples d’utilisation de données publiques pouvant être porteuses

En ouvrant leurs données sur les informations locales, les collectivités peuvent profiter d’applications informatives en temps réel pour les citoyens, développées gratuitement par la communauté. L’ouverture de données touristiques permet de développer des applications de mise en valeur du territoire.

L’accessibilité des données dans le domaine scientifique augmente le taux de découvertes.

Qu’est-ce qu’une donnée publique ?

Selon la loi “historique” de 1978, modifiée en 2003 à la suite de la transposition d’une directive européenne sur leur réutilisation, les données publiques sont les «informations figurant dans les documents produits ou reçus par les administrations». Documents administratifs produits ou reçus par un acteur public ou privé dans l’exercice d’une mission de service public – hors établissement industriel et commercial –, études, notes, mais aussi mesures statistiques ou cartes géographiques sont considérés comme des données publiques. En sont exclues les données couvertes par le secret ou celles portant sur la vie privée.

La France est en retard sur le déploiement de l’Open Data et continue à facturer l’accès à des données publiques ! Rennes, ville pionnière pour la France, a pris seule en charge l’ouverture de ses données publiques.

Liens utiles


Plateforme française d’ouverture des données publiques (Open Data)

www.data.gouv.fr
datarmor.cotesdarmor.fr
www.data.rennes-metropole.fr