Arrêté préfectoral en vue de la préservation de la ressource en eau

Depuis septembre 2016, le déficit pluviométrique sur le département des Côtes-d’Armor est de l’ordre de 200 mm, ce qui représente sur cette période 40 % de pluie en moins par rapport à une année normale.

Par conséquent, les débits des cours d’eau en ce mois de janvier 2017 sont les plus bas jamais observés et sont très largement inférieurs aux années de référence dites « sèches» comme 1976, 1990, 2003, ou encore 2011. Les quelques pluies de la semaine dernière n’ont pas permis de reconstituer des stocks d’eau dans les principales retenues départementales et encore moins de recharger les nappes d’eau souterraines qui elles aussi présentent un niveau historiquement bas pour un mois de janvier.

Même si les stocks actuels, très inférieurs à ceux habituels en cette saison, permettent de satisfaire à court terme les besoins, il est toutefois nécessaire d’anticiper une éventuelle prolongation de la sécheresse.

L’arrêté est disponible au téléchargement sur la colonne ci-contre.

Extrait des mesures prises (article 5)

  • Interdiction de lavage de véhicules interdit hors stations professionnelles équipées de système à haute pression ou de recyclage. Cette interdiction ne s’applique pas aux véhicules qui ont une obligation réglementaire (sanitaire, alimentaire …) ou technique (bétonnières… ) et pour les organismes liés à la sécurité.
  • Interdiction de nettoyer les façades, terrasses, murs, escaliers et toitures, sauf pour les professionnels équipés de lances à haute pression.
  • Interdiction de lavage de la voirie (chaussées, trottoirs, caniveaux… ) sauf usage de balayeuses
    automatiques ou impératifs sanitaires.
  • Fermeture des fontaines publiques qui ne disposent pas d’un circuit fermé pour l’eau.
  • Limitation au strict nécessaire des essais de poteaux d’incendie et pour ceux inévitables, réduction maximale des ouvertures à gueule bée.
  • Limitation au strict nécessaire des purges de réseau ou des lavages des réservoirs.
  • Les installations classées pour la protection de l’environnement sont tenues de renseigner leur registre de prélèvement hebdomadaire, et doivent respecter les dispositifs s’appliquant en cas de sécheresse contenus dans leurs arrêtés d’autorisation. Les mesures du présent arrêté leurs sont de toute manière applicables.
  • Limitation par les industriels de leur prélèvement en nappe en début de période estivale afin de
    préserver leurs ressources, en respectant les impératifs sanitaires et de sécurité.

Préfecture des Côtes d’Armor

place du Général de Gaulle
BP 2370
220323 SAINT-BRIEUC Cedex
Tél : 0821 80 30 22 (0,12 € TTC / mn)
www.cotes-darmor.gouv.fr

Ouverture au public du lundi au vendredi de 8h30 à 11h30.
logo-marianne