Conférence : Le marin, la montre et l’observatoire

dimanche 6 novembre 2016

Lieu : L'Ancre des Mots

Conférence en images d’Olivier Sauzerezau
L’Ancre des Mots, 16h00
Entrée libre et gratuite.

Olivier SAUZEREAU est membre de l’Académie des Arts & Sciences de la Mer.

2016-erquy-vue-sur-mer-vignetteLe navigateur d’aujourd’hui, avec ses GPS et autres instruments modernes de navigation, ne peut que difficilement imaginer les conditions dans lesquelles se trouvaient ses ancêtres pour connaître une direction et une position sur la mer.
L’observation des étoiles, de la Lune et du Soleil est très naturellement devenue une pratique évidente pour les navigateurs dès l’Antiquité.

Progressivement, au fil des siècles, les savants vont développer avec un raffinement exceptionnel des astrolabes, nocturlabes et autres outils d’observations astronomiques dont la maîtrise permet au marin de connaître la latitude et l’heure locale. En revanche, la détermination de la longitude reste impossible en mer durant des siècles. En Angleterre, mais aussi en France, des prix d’une valeur considérable sont promis au découvreur d’un procédé pour résoudre le secret des longitudes.

La question semble pourtant a priori simple et se résume ainsi : Dis-moi l’heure qu’il est dans ton observatoire et je te dirai où je suis sur l’océan !

Olivier Sauzereau

olivier-sauzereau-telescopeOlivier Sauzereau est photographe professionnel spécialisé dans la prise de vue des phénomènes astronomiques. Depuis plus de vingt ans, il parcourt le monde pour photographier des moments exceptionnels où notre planète et l’Univers créent de véritables paysages cosmiques. D’un simple lever de Lune sur le Mont-Saint-Michel, ou d’une remarquable éclipse totale de Soleil dans les plaines de Sibérie, ses prises de vues ont entraîné Olivier Sauzereau de la Finlande à Ténériffe, du Haut-Atlas marocain aux Monts-Taurus en Turquie, jusqu’au cœur de l’Indonésie ou en Sibérie.

L’originalité de ce travail astrophotographique est de montrer le ciel astronomique vu depuis la Terre, offrant au néophyte la possibilité de découvrir le monde de l’astronomie avec une émotion tout d’abord esthétique. Chacun de ces clichés peut ainsi être regardé pour son aspect artistique mais également scientifique, puisqu’il s’agit à chaque fois d’une image nous parlant de science.

Parallèlement à son activité d’astrophotographe, Olivier Sauzereau travaille depuis 1984 dans les métiers de la vulgarisation scientifique à travers des conférences en France et en Europe, des expositions, des livres et des documentaires de télévision.

Enfin, Olivier Sauzereau est également chercheur associé au Centre François Viète d’épistémologie et d’histoire des sciences et des techniques de l’université de Nantes, chercheur associé au CRHIA (Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique) de l’université de Nantes.

Depuis 2012, il est docteur en histoire des sciences de l’université de Nantes.

www.sauzereau.net