Exposition : Maurice BERNARD, Maud BERNARD & Bernadette MAURO

Du samedi 20 décembre 2014 au lundi 5 janvier 2015

Lieu : Galerie d'Art municipale

Expressions au soleil couchant

Ouvert tous les jours sauf jours fériés de 10h30 à 12h30 et de 15h00 à 18h00.

Entrée libre.


Maurice Bernard, artiste peintre, une vie une passion

2014-erquy-gam-20-maurice-bernard   D’aucuns disent que les artistes sont immortels, l’œuvre de Maurice Bernard en est la preuve. Il laisse derrière lui une œuvre considérable qui lui a valu de nombreux prix internationaux, dont le premier prix de New York, le prix de la ville de Paris … vingt-sept en tout et de nombreuses distinctions honorifiques. Certaines de ses œuvres ont été acquises par les musées nationaux et internationaux, quand d’autres sont proposées régulièrement en salles des ventes et font le bonheur des amateurs d’arts.

Maurice Bernard est né à Saint Cast en 1927, d’une mère pianiste et d’un père peintre et sculpteur. Dès l’enfance il aimait la nature et était déjà doté d’un solide appétit pour la peinture, la musique et même la décoration. C’est donc tout naturellement qu’il rentra aux Beaux Arts de Paris en 1947, d’où il sortit premier de sa promotion.

2014-erquy-gam-20-maurice-bernard-2Après quelques années de vaches maigres, il s’est fait connaître au fil du temps pour devenir un des artistes les plus prisés de sa génération, dans le domaine de l’art figuratif . Il parcourt le monde avec sa fille Maud pour exposer ses œuvres, se fait de nombreux amis au fil de ses rencontres souvent épiques, mais ô combien sincères et sympathiques.
A la manière des impressionnistes il part de bon matin pour chercher la lumière, il croque, il peint, il crée sur le motif, il découvre les petits chemins emprunts de poésie et de couleurs, la lande bretonne, l’émeraude de la mer et les ciels tourmentés de cette Bretagne qu’il affectionne et qu’il connaît parfaitement. Il peint également en Provence, au Canada et y met à chaque fois sa note poétique et sensible que les amateurs d’arts lui reconnaissent.

Rebelle, il n’a jamais cédé aux chants des sirènes d’une quelconque mode, c’est sa sensibilité, son honnêteté qui feront de cet artiste, un peintre incontesté et incontestable. Il restera parmi les maîtres de cet art difficile qu’est la peinture et transmettra à sa fille, Maud, la passion, l’honnêteté et la fragilité d’être un artiste accompli.

Il décède en janvier 2005, puisse-t-il aujourd’hui avoir trouvé la lumière …


Maud Bernard, de l’ombre du père à la lumière de ses couleurs

2014-erquy-gam-20-maud-bernardPas facile d’être la fille d’un artiste aussi charismatique que Maurice Bernard, surtout quand celle-ci se passionne à son tour pour cet art dans lequel elle est tombée toute petite. Après son bac, elle décide de faire les beaux Arts de Rennes au grand dam de ses parents. Rebelle comme son père, elle fait fi des recommandations et part à l’aventure.
Après un break et trois enfants plus tard, elle renoue avec sa passion et se détermine plus expressionniste que son père « il fallait se faire un prénom et surtout ne pas imiter le père pour se faire respecter » dit-elle.

C’est avec le fauvisme qu’elle trouve sa liberté d’expression, son œuvre est néanmoins figurative mais dotée d’une création qui lui est propre, ce qui lui vaut d’être reconnue aujourd’hui et appréciée par ses pairs. L’œuvre évolue au fil des années, entre marines et paysages, parfois habitée de personnages anciens, parfois stylisée, proche de l’abstraction.
Elle se fait chantre de la Bretagne et notamment d’Erquy. On découvre au détour de ses œuvres le petit chemin dans la lande, la plage du Portuais, le port mais aussi quelques œuvres intimistes avec le portrait de sa mère à la fenêtre ou encore un jardin où il fait bon vivre.

2014-erquy-gam-20-maud-bernard-2Maud Bernard est une coloriste, en effet elle magnifie les paysages bretons, à travers des tonalités harmoniques qui lui valent son succès. Depuis maintenant une vingtaine d’années, elle s’adonne à la peinture et y trouve la sérénité. C’est toujours avec plaisir qu’elle présente ses dernières œuvres au public et apprécie les critiques, bonnes ou mauvaises, mais dit–elle, c’est ce qui fait avancer. Après de nombreux prix glanés au cours d’expositions, l’artiste s’inscrit aujourd’hui parmi les peintres bretons les plus appréciés.

On la retrouve chaque année, parmi ses œuvres, dans sa galerie du port d’Erquy.

Maud BERNARD
09 75 77 79 60


Bernadette Mauro

OLYMPUS DIGITAL CAMERADessinatrice, peintre et créatrice de costumes de danse, Bernadette Mauro maîtrise le travail en deux et en trois dimensions.

La création de costumes suppose une approche artistique de l’anatomie et, lorsqu’elle s’initie à la sculpture, c’est tout naturellement qu’elle « habille » ses sujets. Là, les femmes deviennent coquillages dans des spirales creusées par les vagues et figées par les vents. Enfants, nous rêvions d’horizons lointains en portant à notre oreille les nautiles oubliés par la mer sur nos plages. Aujourd’hui nous y découvrons les courbes gracieuses de sirènes irréelles et sublimes dont l’âme secrète se révèle à nous dans des fantômes de nacre …

Encouragée par le peintre breton Daniel Girault a présenter ses oeuvres au Salon de la Marine, elle expose dorénavant dans la galerie de celui-ci « l’Atelier des Cyprès » sur le port d’Erquy.
Pierre-Arnaud Lebonnois de Nehel
Président de l’Académie des Arts et Sciences de la Mer

Présentation

OLYMPUS DIGITAL CAMERADomiciliée à Dreux, Bernadette Mauro donne des cours de dessin et de modelage, mais c’est à Erquy qu’elle expose le plus régulièrement ses sculptures. Elle réalise des sculptures en terre cuite, en plâtre, en bronze ou en résine, inspirées par la nature. Elle est membre de la Fondation Taylor, de l’Académie des Arts et Sciences de la Mer et de Mondial Art Academia.

A l’occasion de cette exposition, elle répond à l’invitation de Maud Bernard avec qui elle expose l’été «en voisine» sur le port d’Erquy.

Bernadette MAURO
06 75 15 94 22