Charles et Maxime Hainneville remportent la Coupe de France des raids

La régularité paie. En remportant trois étapes sur les cinq du raid de catamarans de sport Costarmoricaine organisé par le Club de Voile de la Baie d’Erquy (CVBE), les frères Charles et Maxime Hainneville ont gagné hier à Erquy la Coupe de France des raids. Ils remportent donc la Coupe de France en 20 heures 15 minutes et 40 secondes soit 9 minutes, 52 secondes devant Emeric Dary et David Fenouilliere et avec 26 minutes 35 secondes d’avance sur Fabrice Walhain et Thierry Pelissier.
Comme le veut une tradition désormais bien établie, la dernière étape de l’épreuve, Erquy – Fort La Latte – Erquy, a été très « chaude ». Les 15 bateaux encore en course, sur les 17 engagés auxquels s’ajoutait un trimaran Diam 24, sont partis par un vent soutenu jusqu’au Fort La Latte, ont viré la marque de parcours, mais ont manqué de vent sur la dernière partie du retour. Le comité de course a alors décidé de neutraliser la fin du parcours en retenant pour le classement de l’étape le pointage réalisé devant le Fort La Latte. « L’ordre des concurrents n’avait pas varié et il n’y a donc eu personne de lésé », a souligné le président du CVBE Olivier Bovyn.
Moins rapides, les premiers « Viper » réussissent à faire jeu égal avec le dernier tiers de la flotte de F18, qui seuls concourent pour le titre. Dans cette catégorie, c’est Philippe Thareau et Laurent Michelot (CV Le Touquet CNBPP) qui se placent en tête du classement « Viper » en 22 heures 3 minutes et 7 secondes, devant Emmanuel Le Chapelier, champion du monde de la série, et Denis Longueville (YC Toulon) qui devance Antoine et Charles Ferrec (CN Arradon).

Les trimarans pointent leurs étraves pour 2015

Cette année, le CVBE avait ouvert, à titre expérimental, l’épreuve au trimaran Diam 24 skippé par Eric Hainneville. Le père des deux vainqueurs de cette année connaît fort bien l’épreuve pour l’avoir remportée trois fois par le passé en catamaran avec son épouse Marie-Paule. C’était donc le candidat idéal pour tester, sans faire courir de risques aux autres concurrents, la compatibilité de ce nouveau bateau, qui vient d’être retenu comme support du Tour de France à la Voile, avec la Costarmoricaine. Pour Olivier Bovyn, l’expérience est suffisamment concluante « pour envisager leur participation l’année prochaine mais il faudra envisager avec Eric Hainnneville, qui est président de la Classe Diam 24, des adaptations de la course, notamment par vents faibles pour pouvoir continuer à gérer simultanément l’ensemble de la flotte ».
Le classement complet est en ligne sur le site du Club de Voile de la Baie d’Erquy (CVBE).